sirop simple sucre maison

Les sirops : un peu de douceur « fait maison »

E

ntre la force du spiritueux et l’acidité des agrumes, le sucre est le liant indispensable du cocktail. Il donne de la rondeur et de la texture, il apporte de l’équilibre. C’est sous sa forme liquide qu’il apparait le plus souvent dans nos recettes.

Mais les étiquettes des sirops qu’on trouve dans le commerce ressemblent souvent à un abécédaire d’additifs et de colorants. Heureusement, il est possible — et même parfois très facile — de faire ses sirops à la maison, pour des cocktails honnêtes au goût franc.

Comme son nom l’indique

Commençons au commencement : le sirop « simple », c’est-à-dire non aromatisé, est un standard du cocktail. Il est très… simple à réaliser puisqu’il s’agit juste de diluer du sucre dans de l’eau. Pour ce faire, faire frémir l’eau sur le feu, ajouter le sucre et remuer en évitant l’ébullition. Une fois le sucre dissous, retirer du feu, laisser refroidir et verser dans un récipient propre. Nous vous recommandons de réaliser un sirop simple épais 2:1, c’est-à-dire deux parts de sucre pour une part d’eau (toujours au poids). Pourquoi ? Parce qu’ainsi vous obtenez plus de viscosité, ce qui apporte une texture plus agréable au cocktail. Moins d’eau veut aussi dire moins de dilution. Finalement, avec plus de sucre, il se conserve plus longtemps. Vous gagnez sur tous les plans.

Plus de goût

Maintenant que vous maîtrisez cette technique, pourquoi ne pas passer aux sirops aromatisés qu’exigent tant de recettes ? En plus, ils peuvent vous permettre de créer vos propres variantes ou de proposer d’excellentes boissons sans alcool à vos amis. Certes, il y a des exceptions. Faire un orgeat maison est long, dur et rarement satisfaisant. En revanche, même la grenadine est à la portée de l’amateur avisé. Pourtant, la grenade, c’est casse-tête : le liquide, concentré autour des graines, n’est pas facile à obtenir. Heureusement pour nous, la mode des ‘super-ingrédients’ a rendu disponible des jus 100% grenade, sans additifs ni conservateurs. La méthode est la même que pour le sirop simple, utilisez juste le jus à la place de l’eau. Pour plus de goût, ajouter 60 ml de mélasse de grenade (disponible dans toute bonne épicerie de quartier) par demi-litre de jus, et une cuillère à café d’eau d’oranger. La couleur ne sera jamais aussi intense que celle d’une grenadine commerciale. La saveur, par contre…

Une simple macération

Mojito sirop menthe maison
Un bon sirop de menthe maison peut vous aider à parfumer vos Mojitos.

D’autres sont encore plus faciles : vous pouvez aromatiser votre sirop simple en y faisant macérer l’ingrédient de choix. Cela peut être fait pendant la cuisson — ajouter tout simplement du gingembre à la casserole par exemple — ou à froid. Ainsi, il suffit de couper de de l’ananas en cube et de le laisser macérer quelques heures dans le sirop. Filtrer ensuite et presser le fruit avec une cuillère pour extraire un maximum de saveur. Pour la menthe (ou d’autres herbes) c’est encore plus simple : laisser reposer un beau bouquet dans le sirop, filtrer et le tour est joué. Il ne vous reste plus qu’à utiliser ce sirop pour un Mojito bien parfumé ou pour un twist de Daïquiri, de Gimlet ou de South Side.

Combien de temps ?

Quelques mots, enfin, sur la conservation. La quantité de sucre présente dans ces préparations garantit plusieurs semaines de vie. Pour l’allonger encore, assurez-vous d’utiliser des récipients propres, si possible stérilisés et ajoutez 3 cl de vodka par litre de sirop. Stockez toujours au frigo. Le sirop simple est par nature plus stable que le sirop aromatisé : ce sont les saveurs qui s’évaporent ou s’oxydent le plus vite. Un sirop d’ananas, très frais et léger, ne tiendra guère plus d’une semaine. Un sirop de grenadine peut tenir un mois. Un sirop simple, trois mois. N’en préparez donc jamais trop — ou assurez-vous de le consommer rapidement. Plus c’est bon, moins cela sera compliqué.

Publié le : 29 janvier 2019 - Temps de lecture : 4 minutes