7 cocktails au rhum blanc pour aller au-delà du Mojito

T

ous les chemins du rhum ne mènent pas nécessairement au Mojito ! Avec des mélanges pouvant comprendre du jus d'ananas, de la Suze, et même de l'absinthe, le rhum blanc est à la base de cocktails aussi délicieux que surprenants.

Mai Tai, toutes les couleurs du rhum

mai tai

Venu tout droit de Californie, le Mai Tai doit son nom à une expression tahitienne, « Mai tai roa ae », que l’on peut traduire par « le meilleur du monde ». Pour vérifier que l’appellation n’est pas usurpée, mélangez des doses égales de rhum blanc et de rhum brun, du triple sec, du sirop d’orgeat et du jus de citron. Ajoutez quelques glaçons et une feuille de menthe pour décorer : c’est prêt !

Mary Pickford, le rhum tout en douceur

Mary Pickford est une actrice canadienne et l’une des pionnières du cinéma Hollywoodien. En 1920, la « petite fiancée de l’Amérique » lui fait une infidélité pour faire escale à La Havane, en compagnie de Douglas Fairbanks et de Charlie Chaplin. Fred Kaufman, le barman, a le sens de l’hospitalité. Il crée un cocktail en hommage à l’actrice : rhum blanc, jus d’ananas, grenadine et liqueur de cerise. Le Mary Pickford est un cocktail doux et frais, idéal pour les amateurs de cocktails légers.

Astoria, le cocktail de papa

cocktail astoria

Milieu des années 30, Etats-Unis. La prohibition est finie, ça flambe à New York. Derrière le comptoir du Waldorf Astoria, l’un des hôtels mythiques de Manhattan, le barman joue les artistes : du rhum, du triple sec, un peu de Suze et de jus de raisin et voilà l’Astoria. Un martini assez doux, à boire en s’imaginant un après-midi chez Gatsby.

Montego Bay, l’été en Jamaïque

Sable blanc, eau turquoise : la plage de Montego Bay, en Jamaïque, est un paradis. Originaire de ces contrées lointaines, le cocktail Montego Bay en a gardé quelques souvenirs, comme une saveur toute en douceur avec du rhum, du miel, du jus de raisin et de citron, mais il dispose aussi d’un côté inattendu, à savoir un demi-shot d’absinthe.

Hemingway, un Daïquiri lettré

cocktail hemingway

Si tout le monde connaît le Daïquiri, on ne connait pas forcément le Papa Doble, aussi appelé Hemingway Special. Tout commence au Floridita, célèbre bar de Cuba. L’auteur demande un Daïquiri : liqueur de cerise, jus de citron, une dose de rhum… « Une ? Deux ! » exige Hewingway, créant ainsi son cocktail signature, une rareté chez les lauréats du prix Nobel de littérature.

Hanami, cocktail de printemps

cocktail hanami

Les voyages forment la jeunesse, les rencontres améliorent les cocktails. Le rhum s’envole ainsi pour le Japon avec le cocktail Hanami. En japonais, le terme désigne une coutume traditionnelle consistant à apprécier les fleurs de cerisiers à la belle saison. Pour recréer la sensation, mélangez le rhum au Lillet Rosé, au jus d’ananas et à la grenadine. Décorez avec des groseilles pour rappeler le temps des cerises.

Royal Bermuda Yacht Club, escale dans les Caraïbes

Royal Bermuda Yacht Club

Comme le bermuda est un mix entre le short et le pantalon, le Royal Bermuda Yacht Club se situe à égale distance du Daïquiri et du tiki, cette boisson fruitée particulièrement colorée originaire polynésienne. Dans le cocktail, rhum, sucre et citron vert, mais aussi du sirop d’orgeat, du jus de pomme et de la grenadine. Un délice à déguster, si possible, sur le pont de votre yacht, destination soleil…

Publié le : 19 mars 2019 - Temps de lecture : 3 minutes
Pour aller plus loin